Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus

Extrait de « Tricks »
page 87

Voir la description du livre

«
Mes mains sous ses omoplates, je l'embrassais : sur la
bouche, dans le cou, sur la poitrine. Il psalmodiait mon
nom comme un gémissement nostalgique. Tantôt je l'encu-
lais très lentement, alors au bord de jouir, tantôt avec viva-
cité et rapidité, et toujours avec enthousiasme. Lui se bran-
lait. Je riais.
    – Pourquoi tu t'marres ?
    – Parce que je suis content. C'est vachement bien.
    – J't'aime bien, tu t'marres tout l'temps…
Cela a duré une dizaine de minutes. Puis il m'a dit qu'il
allait jouir.
    – Maintenant ?
    – Oui, maintenant, maintenant, oui…
    – Moi aussi, moi aussi…
    
Nous avons joui exactement à la même seconde, comme si
c'était mon foutre qui jaillissait de son sexe sur son ventre,
jusqu'à sa poitrine et même ses épaules. Je suis retombé à
côté de lui, dégageant ses jambes de mes bras. Il m'a
regardé en souriant :
    – T'es un p'tit salaud.
    – Pourquoi ?
    – T'es un vrai p'tit salaud… En principe, j'me fais pas
prendre, tu sais… Et pourquoi tu t'marres, encore ? Tu
m'crois pas ?
    – Mais si. Mais les principes sont faits pour être
tournés.
    – J'dis pas qu'ça m'est jamais arrivé, hein. Ca m'est
arrivé un nombre de fois… Mais en principe, non. Toi
t'aimes que faire ça ?
    – Non, moi j'aime tout, j'fais tout ce qu'on veut…
    – Faut qu'je m'essuie, j'en ai partout.
    – Oui, ça je dois dire, t'es vraiment à longue portée.
Attends, je vais te passer une serviette.
»

© R. Camus
Reproduit avec l'autorisation de Renaud Camus

Cet extrait a été proposé par VS.