Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus

Extrait de « Roman Roi »
page 71

Voir la description du livre

«
Depuis qu'elle est reine, les traits distinctifs de son caractère, 
suggérés seulement, quoique assez vivement déjà, 
quand elle n'était, en sommes, qu'une princesse étrangère 
en visite, sont devenus évidents. Elle aime le monde et ne s'en cache 
pas. Il lui plaît d'être au centre des événements. Le 
château des Alares, à sa personnalité brillante, n'offre 
pas, sans doute, une scène suffisante. Back et la Caronie non plus, 
d'ailleurs. Son attitude résolue, son opposition connue au Roi, et son 
courage, pendant la guerre, joints à sa beauté insensible aux 
années, lui ont assuré auprès des peuples alliés une 
grande popularité. Elle ne manque pas d'aller en jouir. Justement, elle 
revient de Paris, avec un nouveau succès à son actif. 
Innanoncée, elle a débarquée un beau matin chez Georges 
Clemenceau, rue Franklin. Elle a bousculé le valet de chambre 
éberlué qui tentait de lui barrer la porte :

« Je suis la reine de Caronie ! »

Et elle a déboulé jusqu'à la pièce où 
l'irascible vieillard était occupé à se raser:

"La Caronie n'avait pas tant de mal à se faire recevoir parmi les 
Alliés, Monsieur le président du Conseil, il y a trois ans, quand 
on comptait sur elle pour détourner quelques divisions boches, quitte 
à ce qu'elle soit piétinée!

– Nous ne savions pas, Madame, que cette martyre était si belle... »
»

© R. Camus
Reproduit avec l'autorisation de Renaud Camus

Cet extrait a été proposé par VS :
Hélène, grand-mère du roi