Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus

Extrait de « Retour à Canossa (Journal 1999) »
page 56

Voir la description du livre

«
[…] Chaque fois que je remarque chez quelqu'un une
curiosité de l'autre qui aille à la personne même, à ses
qualités et même à ses défauts, à ses besoins, à son être
comme être,  si je puis dire, chaque fois, c'est très frappant,
chaque fois il s'agit d'un chrétien – pas nécessairement d'un
catholique pratiquant, bien sûr, pas nécessairement de quel-
qu'un qui parle de sa foi, qui la mette en avant, mais chaque
fois, chaque fois, on découvre en grattant un peu quelque
chose de cet ordre…
»

© R. Camus
Reproduit avec l'autorisation de Renaud Camus

Cet extrait a été proposé par René Sanquer :
La phrase est mise dans la bouche de J.-P. Marcheschi.
C'est flatteur pour les chrétiens !