Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus

Extrait de « Retour à Canossa (Journal 1999) »
page 96

Voir la description du livre

«
    Il ajoute qu'il considère comme une des fiertés de son
existence, et l'un des bonheurs de sa mémoire, de s'être
souvent laissé caresser, jeune homme, par un très vieux juge
qui pratiquait les bains quand il avait une affaire difficile à
résoudre : « Vous comprenez, je viens ici pour réfléchir »,
lui disait cet antique magistrat en lui passant délicatement
le bout des doigts le long du dos…
»

© R. Camus
Reproduit avec l'autorisation de Renaud Camus

Cet extrait a été proposé par VS.