Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus

Extrait de « Buena Vista Park »
page 89

Voir la description du livre

«
Subtilité

Que la subtilité est une qualité morale. Elle distingue. Elle
accepte de prendre en compte le particulier, la nuance, l'excep-
tion.

Le totalitarisme arrête là où il lui convient, d'un coup de
poing, le jeu des discours (et le plus tôt est le mieux). Sa devise
est celle de toutes les bureaucraties et de tous les obscuran-
tismes : je ne veux pas le savoir.

La subtilité est aussi une vertu politique, et en tant que telle 
parfaitement naïve, ou désespérée, puisqu'elle ne fait que
distinguer, diviser, séparer. Un homme politique, à chaque
degré nouveau de subtilité qu'il donnerait à ses discours,
perdrait des voix.
»

© R. Camus
Reproduit avec l'autorisation de Renaud Camus

Cet extrait a été proposé par VS.