Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus

Forum

Message de Laurent Husser déposé le 28/09/2010 à 08h51 (UTC)
Objet : Forme(s)
Référence : 025596

Lire le message précédent.

il est vrai que le terme "dézinguer" est un brin excessif, je vous accorde le point volontiers mais j'aime bien ce mot ! Il est vrai que je ne vous cache pas que la soirée Causeur à occasionné quelques énervements et que j'ai pas mal ferraillé avec certains ici à Strasbourg, pour défendre la soirée.
Le propos de Finkielkraut, tranché, passe mal chez certains, bien mieux chez d'autres, je l'ai encore observé après la soirée, car plusieurs personnes ont abordées ce sujet.
Certains sont des "obsédés" du Net, de Facebook etc...et trouve horribles ces critiques. D'autres au contraire, son abattus par l'usage exponentielle du Web. Sur le fond de l'affaire, M. Camus à parfaitement raison et je ne vois guère d'autres écrivains usant de l'outil web comme lui. Un auteur comme Thomas Pynchon pourrait s'y lancer, cela serait étonnant. Qui aurait des informations sur de tels auteurs usant du web?

Pas de réactions à ce message pour l’instant.
RSS Suivre la conversation par RSS