Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus

Forum

Message de Rémi Pellet déposé le 23/06/2015 à 16h29 (UTC)
Objet : Le 5 décembre 2013
Référence : 026582

Lire le message précédent.

[Voir la fiche descriptive de Répertoire des délicatesses du français contemporain]

Apparemment, l'Académie française admet depuis le 5 décembre 2013 au moins l'emploi de "par ailleurs" au sens de « par un autre chemin » ou « d’un autre côté, par un autre moyen ».
"Par ailleurs", votre remarque sur la masturbation était-elle une allusion au caractère un peu vain, improductif, des plaisirs des puristes de la langue (si j'ose dire à mon tour) ?

Réactions à ce message :
RSS Suivre la conversation par RSS