Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus
Photo © Renaud Camus

Documents

Paru dans Valeurs actuelles
Date 22/07/2010
à propos de Demeures de l’esprit
Titre Demeures de l’esprit Danemark Norvège
Après le Sud-Ouest de la France et la Grande-Bretagne, c’est au tour du Danemark et de la Norvège d’ouvrir les portes de leurs Demeures de l’esprit au regard acéré de Renaud Camus. Or l’esprit n’habite pas toujours à demeure. À Odense, la minuscule maison où Andersen vécut une enfance des plus misérables brille aujourd’hui comme un sou neuf, dans une atmosphère de conte de fées frisant Walt Disney. L’appartement où vécut Ibsen à Oslo, à deux pas du palais royal, eût davantage accueilli le séjour de l’un de ces petits-bourgeois qu’il exécrait tant ! Quant à la maison de Kirsten Flagstad, l’immense soprano wagnérienne sans rivale jusqu’à la Callas, elle a tout d’une loge… de concierge. Tout de même un lieu qui donne sa pleine mesure : Hamarøy, morceau de terre flottant entre les îles Lofoten, au large de la Norvège, où Knut Pedersen vit le jour. Il tirera son nom de romancier de sa maison d’enfance : Hamsund. Avec comme source d’inspiration le spectacle grandiose et quotidien des montagnes environnées d’océans. « L’âme […] s’emplit d’un sentiment d’énormité de l’instant qui la mène à une exaltation sans nom […]. » Pas de doute, le “Nord” tant recherché vient d’être atteint à son point culminant. Viennent ensuite les “esprits”, les artistes secrets et méconnus dont le pays cultive la légende. Et que de peintres inconnus au bataillon ! Leur impressionnisme social et sévère semble montrer du doigt la bagatelle d’un Monet ou d’un Sisley. Kittelsen, l’illustrateur de contes pour enfants, leur arrache plus de cauchemars que de ravissement avec ses trolls envahisseurs de villes. C’est cette mystique du Nord, tout en totems et tabous, dont Renaud Camus fait le portrait subtil et éclairant, de demeures en énigmes.
Identifiez-vous pour modifier cette page. | RSS Suivre cette page par RSS
Modifié par Webmaster 07/08/2010 15:12:35

Réagir à ce document.